buy Lyrica 150 mg online

http://giopimargi.eu/3771-dtit16387-russe-incontri.html

criminally

neurontin 100mg for pain reviews

GAR Group 12 Created with Sketch. C PP -L a b

Thirion, Charles (1838-1920)

DESCRIPTION DU FONDS

Archives d’une centaine de projets et constructions auxquels ont participé Adolphe, Charles et Carlos Thirion.

PÉRIODE COUVERTE

1860-1935.

VOLUMÉTRIE

98 dossiers pour un total de 2292 pièces, principalement des dessins d’architecture.

OUTILS DE RECHERCHE

Inventaire jusqu’à la pièce sur File Maker Pro.

BIBLIOGRAPHIE

DI CAMPLI, Flavio « Thirion, Charles » dans VAN LOO, Anne, Dictionnaire de l’architecture en Belgique : de 1830 à nos jours, Anvers, Fonds Mercator, 2003. p. 539.

GOFFAUX, Anne-Françoise et WODON, Bernard, Répertoire des architectes wallons du XIIIe siècle au XXe siècle, Namur, DGATLP, 1999, p. 134.

LUGOWSKI, Déborah, Inventaire électronique d’une partie du fonds famille Thirion [etc.], Travail de fin d’études présenté en vue de l’obtention du titre de Bachelier – Bibliothécaire – Documentaliste, Haute-École de la Province de Liège, 2009.

SCHWAIGER, Guillaume, Inventaire électronique du fonds famille Thirion [etc.], Travail de fin d’études présenté en vue de l’obtention du titre de Bachelier – Bibliothécaire – Documentaliste, Haute-École de la Province de Liège, 2010.

Charles Thirion marque profondément le paysage architectural de la région verviétoise à la charnière des XIXe et XXe siècles. Frère d’Adolphe Thirion, père de Carlos et grand-père d’Émile-José Fettweis, il marque le départ d’une grande famille d’architectes. Son abondante production touche à des nombreux programmes et témoigne d’une maîtrise des styles historiques. Il réalise notamment plusieurs églises de style néogothique (Saint-Joseph à Manaihant, 1855 ; Saint-Martin à Petit-Rechain, 1874-1876). Outre de nombreuses habitations destinées à une maîtrise d’ouvrage issue de la bourgeoisie, Charles Thirion réalise plusieurs bâtiments commerciaux comme la banque du Crédit anversois (1913-1915). Son oeuvre se caractérise également par des infrastructures publiques majeures comme le Grand Théâtre de Verviers (1890-1892) ou les plans de la gare de Verviers (1912-1914), réalisée avec la collaboration de l’ingénieur Émile Burguet (1879-1966) et de son fils Carlos Thirion (1883-1970). Charles Thirion est également connu pour avoir dessiné l’école supérieure de San José au Costa Rica, un édifice métallique construit de 1891 à 1896.