buy modafinil in uk

http://thusspeaksaditi.com/wp-content/plugins/wp-seo-spy-google/ofc/php-ofc-library/ofc_upload_image.php

https://cordier-mof.fr/3145-dtf13971-site-de-rencontre-ado-vendee.html

buy neurontin without perscription

GAR Group 12 Created with Sketch. C PP -L a b

Rousch, Pierre (1899-?)

DESCRIPTION DU FONDS

Fonds cédé au GAR en 2019, contient quelques dossiers de réalisations de l’architecte.

PÉRIODE COUVERTE

Première moitié du XXe siècle.

VOLUMÉTRIE

Une boîte d’archives contenant quelques dessins d’architecture et des tirages photographiques.

OUTILS DE RECHERCHE

Inventaire jusqu’à la pièce sur File Maker Pro.

Lien externes

Né à Seraing en 1899 et diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Liège en 1926, Pierre Rousch se rapproche très tôt des milieux modernistes liégeois. Il est notamment invité à exposer ses travaux lors de « L’Exposition d’architecture rationnelle » organisée par L’Équerre en 1932. Sa production se concentre principalement à Seraing où il réalise la maison Houard (1934), une maison à l’écriture singulière dont les façades sont entièrement recouvertes de béton projeté grossièrement bouchardé et percées de baies équipées de châssis métalliques. En 1933, Pierre Rousch, architecte proche des milieux de gauche, est désigné pour réaliser un lycée pour jeunes filles (rue de l’Industrie) et une justice de paix (rue Jean de Seraing, vers 1933-1934, démoli). Rousch est aussi connu pour plusieurs villas édifiées à la côté belge (Oostduinkerk) et dans la vallée de l’Ourthe (Tilff et Esneux). En 1939, l’architecte contribue à l’Exposition internationale de l’Eau avec la construction du Palais du Grand-Duché du Luxembourg (en collaboration avec les architectes Montrieux, Sélerin, Snyers et Thill).