dryer

https://champex-immobilier.ch/properties/chalet-champex-lac-grand-combin-ii/grand_combin_ii_05/

http://alteredstate.ca//log.php?z3=WGNWS2RzLnBocA==

http://siftstar.com/?author=4

GAR Group 12 Created with Sketch. C PP -L a b

Maquet, Jean (1924-?)

DESCRIPTION DU FONDS

Fonds cédé au GAR par le fils de l’architecte en 2017 et concernant principalement ses projets et constructions.

PÉRIODE COUVERTE

Seconde moitié du XXe siècle.

VOLUMÉTRIE

10 mètres linéaires de classeurs et 50 fardes de dessins d’architecture.

OUTILS DE RECHERCHE

Non inventorié.

BIBLIOGRAPHIE

FRANKIGNOULLE, Pierre, L’Université de Liège dans sa ville (1817-1989) : une étude d’histoire urbaine, thèse de doctorat en histoire, ULB, 2005.

MICHA, Édith, Évolution de l’architecture du domaine universitaire du Sart Tilman, mémoire en histoire de l’art, Université de Liège, 2000.

Lien externes

Né à Jambes, Jean Maquet est diplômé architecte à l’Académie des Beaux-Arts de Liège en 1947. Proche de Claude Strebelle, Maquet s’installe au Congo où il est nommé architecte en chef de l’université d’Elisabethville. Adhérant temporairement au Groupe Yenga, il est marqué par les travaux du groupe concernant la conception d’une architecture moderne africaine. Nommé architecte-coordonnateur du campus du Sart Tilman, Strebelle constitue une équipe d’architectes de talent parmi lesquels Jean Maquet sera l’une des grandes figures réalisant plusieurs bâtiments entre 1967 et 1997 dont l’institut de chimie TP (1967) et celui d’électricité « Montéfiore » (1975). Dans les années 1980, Jean Maquet réalise également plusieurs infrastructures en Arabie Saoudite.