http://gwadarcentral.com/news/【2020年-2021年】年末年始休暇のお知らせ/

Long Xuyên

Saint Clair Shores

GAR Group 12 Created with Sketch. C PP -L a b

Berhaut-Streel, John (1942- )

DESCRIPTION DU FONDS

Archives cédées par l’architecte en 2017 et relatives à sa formation, ses projets et ses constructions.

PÉRIODE COUVERTE

Seconde moitié du XXe siècle.

VOLUMÉTRIE

8 mètres linéaires de boîtes et caisses d’archives, environ 100 rouleaux de dessins d’architecture, 4 maquettes et quelques fardes de grands formats divers.

OUTILS DE RECHERCHE

Inventaire au dossier sur File Maker Pro.

BIBLIOGRAPHIE

HANIQUE, Julie, « BERHAUT-STREEL, John » dans VAN LOO, Anne (dir.), Dictionnaire de l’architecture en Belgique, Anvers, Fonds Mercator, 2003, p. 149.

Lien externes

John Berhaut-Streel est diplômé avec distinction de l’Institut Saint-Luc à Liège en 1966. Etudiant, il travaille dans le bureau de Charles Vandenhove puis effectue son stage chez Jean Barthélémy avec lequel il s’associera un temps. Parallèlement à son activité d’architecte indépendant, il enseigne dans l’Institut qui l’a formé. Le contexte économique et social dans lequel le jeune architecte commence à œuvrer développe sa créativité pour produire des habitations ou le pragmatisme rivalise avec une architecture de caractère, à la structure rigoureusement modulée sur le format des blocs de béton, à la mise en œuvre subtile des matériaux : bois, verre, ardoises d’Eternit. Hiérarchisation des espaces de vie aux qualités spatiales et lumineuses, rationalisation constructive et technique, les projets de Berhaut sont réalisés dans un réel souci d’économie ou le mobilier est souvent intégré. Son habitation personnelle, réalisée 1979 et pour laquelle il obtient le prix d’architecture Maskens en 1981 et le Prix international d’architecture Eternit en 1985, témoigne de l’audace et de la subtilité de son concepteur pour l’intégrer sur la pente du terrain boisé par le biais de quatre plateaux où les espaces de vie communes s’y répartissent tout en faisant corps avec la nature environnante par le biais des parois vitrées de part et d’autre. En 1989, Berhaut s’associe à  Jacques Gauthoye. Les deux maisons qu’ils construisent à flanc de colline à Embourg sont tributaires de la topographie des terrains. Ils en tireront parti pour en concevoir « des tours de guet » parfaitement intégrées au paysage. Le projet de l’imprimerie Massoz à Alleur (1989) et les trois bâtiments qu’ils conçoivent pour la société Galliker à Milmort (1991), en collaboration avec René Greisch, sont particulièrement significatifs de leur production de bâtiments industriels.